La navigation en Mongolie

Matériel utilisé pour la navigation :

  • Cartes utilisées : La carte de Mongolie Reise Know-How au 1:1’600’000 que j’ai scanné et étalonné pour mon GPS et les cartes aviation ONC F-7, ONC F-8 et ONC E-7 au 1:1’000’000′ disponibles gratuitement en format numérisé JPG sur le site de l’Université du Texas  lib.utexas.edu.maps.onc
  • GPS utilisé : Ozi Android (25 USD) que j’ai installé sur ma tablette Samsung pour la navigation sur les pistes de Mongolie, et un bon vieux Garmin 276C comme GPS de secours.
  • GPS Nav & Maps (Skobbler GMBH - Android Market) sur ma tablette Samsung pour la navigation routière en Russie, en Ukraine et en Hongrie. Très utile dans les grandes villes et pas cher du tout (ex : 3,30 CHF la carte de Russie) et ne nécessite ni réseau ni connexion internet.

Un téléphone satellitaire (Thuraya dans mon cas) est nécessaire en Mongolie, car il n’y a pas de couverture GSM globale, sauf dans les villes et villages et quelques kilomètres aux alentours .

La navigation au GPS (Global Positioning System)
(pour les non-baroudeurs et baroudeuses)

Habituellement, votre GPS routier vous indique de sa belle voix féminine : « au prochain carrefour, prenez la deuxième à droite » ou « calcul en cours » si vous avez pris la mauvaise sortie. Dans le désert et sur le pistes non balisées et non cartographiées, le GPS « routier » devient inutile, il faut naviguer en mode navigation marine, c’est à dire au cap (ou azimut) vers un point déterminé (waypoint).

Affichage GPS dans le désert de Gobi

Affichage GPS dans le désert de Gobi

Sur cet exemple d’affichage de mon GPS, à partir de la carte papier de Mongolie, scannée (région du désert de Gobi) en format image numérique (JPG) et chargée dans le GPS, voici toutes les informations à disposition pour naviguer (tableau de bord) :

  • En haut à droite,  le rectangle bleu indique la position exacte où je me trouve (cordonnées géodésiques)
  • L’indicateur « HDOP – Horizontal Dilution Of Precision » indique la précision du relevé géodésique, d’après une triangulation regroupant les résultats de plusieurs satellites GPS
  • A gauche, sur la carte affichée, le trait bleu (tracé) montre le chemin parcouru, le trait rouge l’objectif (waypoint WP48) à atteindre, la flèche jaune indique la position sur le parcours et la direction suivie
  • Le chiffre 31 en haut à gauche indique la vitesse actuelle du véhicule
  • Dans la boussole (compas) affichée, le triangle jaune et la flèche verte indique le cap à suivre en ligne droite pour atteindre l’objectif (WP48), le triangle bleu indique le cap suivi, puisqu’il n’est pas possible d’y aller en ligne droite à cause du terrain.  Ces deux caps sont affichés en degrés dans les indicateurs « Relèvement wp – cap sur l’objectif » et   »Cap – pour le cap suivi« . Dans ces deux indicateurs, l’abréviation « tr » signifie « vrai », c’est à dire le cap par rapport au Nord géographique au lieu du Nord magnétique.
  • L’indicateur « Déviation » indique en mètres (ou en kilomètres) l’erreur de déviation entre les deux cap

UneFélicitations mention spéciale à Cloé et Romain, pour qui la navigation marine au GPS était une découverte, et qui nous ont piloté sans erreur de Dalangzalad au canyon de Yolyn Am par les pistes pas simples à découvrir et sans l’intervention des seniors.