La faune et la flore

La faune

Lors de la préparation de ce raid, nous avions lu qu’en plus des chevaux, des yacks, des chameaux, etc., il y a en Mongolie des léopards des neiges, des ours, des gazelles, des loups, et plus encore. A part des versions empaillées vues dans le musée de Yolyn Am lors de notre visite, nous avons vu quelques gazelles vivantes :-) , mais surtout des hamsters et des gerboises à foison qui sont tellement vifs et rapides qu’il m’a été impossible d’en photographier.

En ce qui concerne les chevaux, cela a été un régal pour moi qui suis cavalier de longue date. Il y aurait 2’600’000 chevaux en Mongolie, c’est-à-dire presque un cheval par habitant. Le cheval fait partie de la vie quotidienne du Mongol nomade, il est utilisé pour garder, conduire et rassembler les troupeaux de chèvres, vaches, chameaux, etc., (souvent par des jeunes qui montent à cru), se déplacer, etc. L’airag est un alcool mongol tiré du lait de jument fermenté.

A-536 cheveaux

Cliquez sur les vignettes pour afficher les photos en taille originale

La flore

La flore est très riche et variée dans les plaines et sur les plateaux de Mongolie. Notre surprise a été de trouver en grande quantité des edelweiss et des petits cactus sur les hauts plateaux de l’Altaï de même que de la ciboulette sauvage à foison et qui dégage une odeur forte agréable.
Voici quelques fleurs parmi tant d’autres.